L'Odyssée des Marionnettes

L'Odyssée des Marionnettes

Le Cheval de Troie

Durant la guerre de Troie,
Qui n'en finissait pas !
Ulysse eut la bonne idée,
Celle de m'imaginer :
Cheval tellement géant,
Je cachais dans mes flans
Au complet : une armée,
Mis devant la grande cité.
J'attendis patiemment
De très longs jours durant.

 

 

Les troyens bien intrigués,
De ma superbe grandeur,
M'ont d'abord observée,
Puis n'ont plus eut peur !
Avec effort m'ont tracté,
Dans leur belle demeure,
Le piège s'est refermé
A leur grande frayeur
Car sous la nuit étoilée,
Il y eut bien des pleurs !

 

 

Ainsi Ulysse a triomphé,
Misant sur la curiosité,
Ce défaut de l'humanité,
Il a su bien l'exploité.
Que ceci serve de leçon
A toute la population,
J'ai gagné une guerre,
Et j'en suis vraiment fier
J'ai été crée pour cela !
Je suis le cheval de Troie.


 Agnès Rivière
Dessin Chouaïb

   //poesieenfant.com

 



03/11/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres