L'Odyssée des Marionnettes

L'Odyssée des Marionnettes

Pénélope

Fille d'Icarios de Sparte
Je suis la reine d'Ithaque,
Avec mon fils Télémaque.
Subissons tant d'attaques,.
Car Ulysse mon bon mari,
Si loin de nous est parti.
Cela fait trop longtemps !
J'ai plein de prétendants.


Le trône fait des envieux,
Et pour les calmer un peu,
Un concours j'ai lancé.
J'ai promis d'épouser,
Celui qui saura utiliser,
L'arc de mon bien-aimé.
Pas un seul n'y parvient,
Et ainsi, c'est très bien !


Un mendiant, soudain,
Prend l'arc dans ses mains,
Il tend, vise d'un seul coup.
Ulysse est parmi nous !
Voici enfin mon mari,
De retour dans sa patrie.
Il a retrouvé son enfant,
Un homme fier et grand.


Aidé de la déesse Athéna,
La paix au pays redonna,
Pouvez-vous imaginer
La joie de se retrouver ?
De sa terrible Odyssée,
Ulysse ne m'a rien caché.
Télémaque rêve je crois,
De faire autant d'exploits

Agnès  Rivière


Plus de poésies:
//poesieenfant.com

 

 

 



03/11/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres